Nadar en ballon

Nadar caricaturiste et portraitiste

Felix Nadar est un esprit novateur. Il a été aventurier caricaturiste et féru de photographie. Il a photographié son époque par des portraits saisissants.

Félix Nadar, caricaturiste et photographe

Félix Nadar est naît le 6 avril 1820 à Paris, de parents d’origine lyonnaise. Nadar est un pseudo. Son vrai nom est Gaspard Félix Tournachon. Après une longue carrière et une longue vie romanesque, il décède à Paris en Mars 1910.
Felix Nadar est un esprit novateur, caricaturiste, auteur et célèbre artiste photographe qui a touché à peu près à tout. Il a photographié dans son atelier les plus grands artistes, peintres, intellectuels, hommes politiques de son temps. Nadar est précurseur et inventeur de la photo aérienne. Il a photographié Paris en ballon.

Avant de venir s’installer à Paris, Nadar journaliste, travaille dans des rédactions de journaux lyonnais. A Paris, il côtoie et fréquente les jeunes artistes du moment: Charles Baudelaire, Gérard de Nerval, Théodore de Bainville. Son coup de crayon est excellent, sa plume est parfaite. Ses amis le surnomment Tournadar, puis Nadar. Avec la collaboration de ses amis Alexandre Dumas, Balzac, Théophile Gautier, Gavarni, Daumier et Gérard de Nerval, il tente l’aventure avec une revue, le Livre d’or. Mais, il échoue.
Peu importe, Nadar devient caricaturiste, il abandonne la plume.
A l’orée de la révolution de 1848, il s’engage dans la légion polonaise avec son frère pour aider le peuple polonais. Les deux sont fait prisonniers par les prussiens et condamnés à des travaux forcés. A sa libération, dès son retour à Paris, Jules Hetzel chef de cabinet du ministre des Affaires Etrangères, engage cette tête brulée comme agent secret.

Nadar photographe

autoportrait de Felix Nadar
autoportrait de Felix Nadar

Nadar dit : ‘La photographie est à la portée du premier des imbéciles, elle s’apprend en une heure. Ce qui ne s’apprend pas, c’est le sentiment de la lumière et encore moins l’intelligence morale de votre sujet, et la ressemblance intime’

La photographie officielle inventée par Nicéphore Niepce et Daguerre a 15 ans. Hippolyte Bayard est oublié.

Nadar, en 1854, s’installe à Paris dans un atelier luxueux au 113 de la rue Saint-Lazare. En 1860, il installe son atelier au 35 boulevard des Capucines. Il photographie pratiquement toutes les personnalités en vue de Paris. Certaines de ces personnalités sont: Sarah Bernhardt, Hugo, Dumas, Baudelaire, Sand, Nerval, Gautier, Nerval, Offenbach, Berlioz, Liszt, Rossini, Corot, Millet, Delacroix. La liste est impressionnante. La technique a évolué, les temps de pose se raccourcissent. Talbot a révolutionné la technique avec son calotype. Nadar photographie ses sujets en lumière naturelle, façon peintre en dessous d’immenses verrières, fabrique des réflecteurs, au delà de la photographie académique qui commence à pointer son nez. Nadar supprime les accessoires inutiles, les décors, refuse la retouche ( déjà à son époque ). Il va chercher l’expression, la personnalité, la lumière. Il devient complice avec ses modèles. C’est un grand type sympa …

Nadar, en 1858, photographie la terre vue du ciel. C’est un passionné aérostats. C’est une aventure fantastique. À l’aide d’un ballon captif, il photographie Paris. Jules Verne, conquis, pour son roman, Cinq semaines en ballon, donna à son héros le nom de Michel Ardan qui est l’anagramme de Nadar.

Quelques portrait célèbres de Nadar

George Sand par Nadar
George Sand

Sarah Bernhardt par Nadar
Sarah Bernhardt

Théophile Gautier par Nadar
Théophile Gautier

Alexandre Dumas

Alphonse Daudet par Nadar
Alphonse Daudet par Nadar

Pendant le siège de Paris par les allemands en 1870-1871, avec ses propres deniers, il crée la Compagnie d’Aérostiers. Il y construit des ballons à vocation militaire qu’il met à la disposition des autorités françaises. 66 ballons seront construits, pour surveiller l’ennemi et acheminer le courrier. Cela finira par le ruiner. Il sera aussi considéré comme le pionnier de l’industrie aéronautique.

En 1874, le mouvement impressionniste s’est trouvé un sponsor avec Nadar. Il prête son atelier du boulevard des Capucines pour la première exposition des impressionnistes. Cette exposition, qui va chambouler la peinture académique, va réunir Claude Monet, Degas, Pissaro, Cézanne, Renoir, Cals, Bracquemont, De Nittis et Berthe Morisot.

En 1886, son fils Paul Tournachon est journaliste. Nadar l’accompagne à l’interview du chimiste Eugène Chevreul. Et il en fait le portrait. Paru le 5 septembre 1886 dans le Journal illustré, cet article écrit et illustré est considéré comme le premier reportage photographique. Aurait il inventé le photojournalisme ?

A la fin de sa vie, il s’installe à Marseille et ouvre un atelier. En 1900, l’Exposition Universelle de Paris fait une rétrospective de son œuvre qui lui donne la consécration.

Pour conclure, Nadar a élevé la photographie à la hauteur de l’Art, son œuvre est immense, sa vie est pleine d’aventures. C’est un grand témoin de son temps.

0 comments on “Nadar caricaturiste et portraitisteAdd yours →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
46 ⁄ 23 =